relief


relief
Relief, m. acut. Descend du verbe Relever, composé de Re, qui signifie Derechef, et lever, car il se dit d'une chose chute, de sorte que Relever est remettre en son estant une chose qui en est deschute. Et se prend Relief ores pour le benefice du Prince souverain expedié par ses lettres patentes sous son seau, par lequel il remet sus une partie chute par sentence de juge ou contract. Et selon ce on dit un Relief d'appel, aussi pour les mesmes lettres, Prouocationis diploma, Libellus appellationis, Car l'appelant a esté mis bas de son droict pretendu par la sentence dont il a appelé. Un Relief pour minorité ou lesion d'oultre moitié, ou autre cause. Car celuy qui demande estre relevé du contract par luy passé, qui est une espece de sentence qu'on dit des juges cartulaires, comme sont les notaires, il a esté mis bas de son droict par ledit contract. Mais tels Reliefs ne les remettent sur pieds, si n'est pour debatre sans plus, et non point leur donner au mesme instant gaing de cause. Relief aussi est un droict de proufit de fief deu au seigneur feodal, quand le fief mouvant de luy change de main, non en toutes manieres de muances de main, ne en tout cas, ains en certains prefix par la coustume, lequel proufit est la revenue d'un an d'iceluy fief, ou le dit de preud'hommes, ou une somme pour une fois offerte par le vassal au choix dudit seigneur feodal, Fructus praedij beneficiarij, patrono ex domini praedij commutatione ac nouatione obuenientes, voyez Rachapter, Et pour ceste cause Relief se prend aussi pour fief, comme en a esté usé au traicté des admortissemens, francs fiefs et nouveaux acquests, Si le vassal, (dit l'auteur) qui tient du Roy sans moyen, ne fait son devoir envers luy, il peut assigner sa main au fief de son vassal, et en tout ce qui de luy est tenu en relief ou censive, c'est à dire, à la charge et redebvance de droict de relief quand il y eschet, et consequemment en fief. On dit aussi Relief, par imitation de ce mot Italien Relievo, pour le rehaussement qui est fait d'or ou d'argent sur un ouvrage de soye, ou autre estoffe, comme on void aux draps d'or ou d'argent figurez, dont le reste qui moins est apparent, s'appelle le fonds. Aussi usons nous d'un mot equipollant à iceluy, quand nous disons une tapisserie rehaulsée d'or ou de soye, parce que l'esclat du fil d'or ou de soye font paroistre l'or et la soye plus hauts et plus relevez que l'autre tisseure d'icelle tapisserie.
Obtenir un Relief d'Ilico, Diplomate veniam procrastinatae prouocationis impetrare, B.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • relief — [ rəljɛf ] n. m. • 1050; de relever « enlever, relever », d apr. l a. forme tonique je relief I ♦ Vx Ce qu on enlève d une table servie. Mod., au plur. ⇒ reste. Les reliefs de la table. « des reliefs d ortolans » (La Fontaine). ♢ Fig. Les reliefs …   Encyclopédie Universelle

  • relief — re‧lief [rɪˈliːf] noun 1. [uncountable] when a bad situation is reduced or stops for a time: • Any sign of relief from price pressures will be welcome news for the economy. 2. money, food, clothes etc given to people who are poor or hungry: • a… …   Financial and business terms

  • relief — re·lief n: redress, assistance, or protection given by law esp. from a court should state what relief the plaintiff seeks: as a: release from obligation or duty relief from judgment b: an order from a court granting a particular remedy (as return …   Law dictionary

  • relief — RELIÉF, reliefuri, s.n. 1. Configuraţie a suprafeţei terestre constituită din totalitatea neregularităţilor de forme pozitive sau negative considerate faţă de un plan de referinţă general sau local. 2. Ridicătură, proeminenţă pe o suprafaţă. ♢… …   Dicționar Român

  • relief — Relief. s. m. Bosse eminente en ouvrage de Poterie, de fonte ou de Sculpture. Relief entier ou haut relief, qui est de l épaisseur de toute la figure, demi relief, qui est moins que la moitié des images de relief entier. Ouvrage à demi relief, à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Relief — Re*lief (r? l?f ), n. [OE. relef, F. relief, properly, a lifting up, a standing out. See {Relieve}, and cf. {Basrelief}, {Rilievi}.] 1. The act of relieving, or the state of being relieved; the removal, or partial removal, of any evil, or of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • relief — ► NOUN 1) a feeling of reassurance and relaxation following release from anxiety or distress. 2) a cause of relief. 3) the action of relieving. 4) (usu. light relief) a temporary break in a generally tense or boring situation. 5) financial or… …   English terms dictionary

  • Relief — Sn Abbildung mit erhabener bzw. vertiefter Oberfläche per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. relief m., eigentlich Hervorheben , zu frz. relever hochheben, aufheben , dieses aus l. relevāre, zu l. levāre heben, wegheben,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • relief — [ri lēf′] n. [ME releef < OFr relief < relever: see RELIEVE] 1. a) an easing, as of pain, discomfort, or anxiety b) a lightening of a burden, as of taxation, oppression, etc. 2. anything that lessens tension or strain, or offers a pleasing… …   English World dictionary

  • Relief — (franz., spr. rölheff, ital. riliēvo), erhabene Arbeit, diejenige Gattung der Bildnerei, welche die Figuren aus einer Ebene oder vertieften Fläche, dem Grunde, erhaben heraustreten läßt. Das R. bildet eine Mittelgattung zwischen der eigentlichen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon